La thèse en physique ou science des matériaux

La thèse constitue une expérience de conduite de projet sur trois ans durant laquelle le doctorant est rémunéré grâce à divers types de financement (financements ministériels, contrats ANR, contrats privés, financements région, …). En physique à Poitiers, la majorité des thèses se déroulent au sein du département Physique et Mécanique des Matériaux de l’institut Pprime.
Les sujets de thèse proposés au sein de l’institut Pprime peuvent être très fondamentaux ou beaucoup plus appliqués avec des partenariats forts avec le monde industriel.

Pour avoir accès aux thèses ouvertes actuellement voir l’onglet emplois/thèses de l‘Institut Pprime.

Exemples de thèses soutenues au Département Physique et Mécanique des Matériaux de l'institut Pprime.

  • Etude des mécanismes d’oxydation à haute température de la phase MAX Ti2AlC – relation microstructure et résistance à l’oxydation.
  • Croissance de films minces de TiN, ZrN, HfN et TiAlN en incidence oblique : modélisation multi-échelle et synthèse par pulvérisation magnétron réactive.
  • Effets cinétique et chimique lors des premiers stades de croissance de films minces métalliques : compréhension multi-échelle par une approche expérimentale et modélisation numérique.
  • Influence des contraintes sur la reconstruction en chevron de l’Au(111).
  • Thin metal films on weakly-interacting substrates: Nanoscale growth dynamics, stress generation, and morphology.
  • Caractérisation in situ et à différentes échelles de l’évolution sous traction de nanomacles dans un film d’or monocristallin.
  • Étude des propriétés mécaniques de l’or sous forme de nanofil et de structure nanoporeuse par dynamique moléculaire.
  • Couches nanostructurées par dépôt en incidence oblique : corrélations microstructure et propriétés optiques pour application aux traitements antireflets hautes performances dans le visible étendu et l’infrarouge.
  • Etude par simulations numériques des propriétés physiques et des premiers stades de formation des bulles d’hélium dans le silicium.
  • Understanding mechanical size effects in nickel microwires: synergy between experiments and simulation.

L'école doctorale

Le recrutement et le suivi des doctorants sont assurés par l’école doctorale SIMME.