Johan Fourdrinoy, doctorant de l’Institut PPrime (Université de Poitiers / CNRS) est l’un des 10 doctorants et doctorantes sélectionnés pour participer à la 3e édition de Sciences en Bulles. La BD « Eurêka ! l’émotion de la découverte » qui aborde de façon ludique les travaux de jeunes chercheurs, vient d’être présentée à l’occasion de la Fête de la science.

Face au succès des premiers volets, « Sciences en bulles » revient, portée par 10 jeunes chercheurs retenus pour leur goût du partage des sciences et la qualité de leur candidature. Parmi eux, Johan Fourdrinoy s’est prêté au jeu de la vulgarisation dessinée sur le thème des « eaux mortes, histoire et océanographie ». Le jeune doctorant finalise sa thèse « Ménagerie des interactions ondes-courants » au sein du laboratoire PPrime sous la direction de Germain Rousseau.

Dans cette BD, il étudie le phénomène des « eaux mortes » qui pourrait expliquer la défaite, lors de la bataille d’Actium, de Marc Antoine et Cléopâtre face à Octave en 31 av. J. –C. Il vulgarise ainsi la technique de détection subpixel des ondes réalisées au sein du laboratoire PPrime  : « J’étudie ces phénomènes en réalisant une stratification (superposition des couches d’eau douce et salée) dans des canaux étroits dans lesquels nous tractons des maquettes de bateaux. J’observe alors et je quantifie la formation et la propagation des ondes issues de telles configurations. Mieux les comprendre permettra d’aider les marins pris au piège des eaux mortes, de concevoir des formes de coques adaptées…, et de mieux interpréter certains épisodes historiques ! »

La BD « Eurêka » est diffusée gratuitement dans de nombreuses librairies participantes pour tout achat d’un livre de science, et distribuée dans de nombreux points relais.

Vous pouvez également télécharger la version PDF sur le site web « Sciences pour tous ».

 

 

 

 

Cette BD est réalisée par Peb & Fox

  • La vie étudiante continue sur les réseaux sociaux !