Mercredi 17 novembre 2021 à 14 h Francis Albarede, Professeur à l'ENS Lyon (ERC-Silver) donne une conférence au B27, 1er étage Centre, Salle de réunion de l'UMR IC2MP. Le sujet de sa conférence aura pour titre « Quand l’argent devint monnaie - Une histoire de l’avènement de l’argent et de la monétisation racontée par les isotopes ».

Quand Alexandre le Grand et ses armées entrèrent dans les palais des souverains perses de Suse et dans Persépolis, ils trouvèrent dans leurs caves de l’or et surtout de l’argent en quantité telles qu’elles auraient pu remplir 150 poids-lourds de 35 tonnes.

D’où venait ce qui fut le plus grand trésor du monde antique et pourquoi l’avait-on dissimulé sans usage apparent sous les pieds des souverains Achéménides ?
L’appétit pour l’argent remonte pourtant à l’Age du Bronze. Trois cents ans s’étaient écoulés depuis les premières frappes monétaires des rois de Sardes, une initiative vouée à l’échec de par la simple rareté de l’or, et deux cents après les premières monnaies grecques. La monétisation frénétique de l’argent allait entretenir 300 ans de guerres autour de la Méditerranée Orientale.

Quelles étaient les motivations des inventeurs de la monnaie, commerciales ou militaires ? Quelles étaient les méfiances des Perses, des Spartiates, des Carthaginois, des Romains vis-à-vis de ce nouveau moyen de paiement et comment la monnaie s’est-elle imposée à toutes les civilisations méditerranéennes au bout de plus de 400 ans ?
Depuis l’Age du Bronze jusqu’à aujourd’hui, la maîtrise du métal argent allait faire et défaire des empires et façonner le commerce international. Nous verrons comment les isotopes éclairent l’origine du métal argent, sa métallurgie, la constitution d’énormes masses d’argent qui tournaient autour de la Méditerranée.

Les caprices de la Tectonique des Plaques firent de la Grèce Antique la source originelle des grands trésors du monde.  Cet argent finit en Inde et en Chine qui étaient dépourvues de mines de ce métal, en échange de coton, d’épices et de pierres précieuses, et ainsi définit le commerce Ouest-Est tel que nous le connaissons aujourd’hui. Même si la numismatique peut souvent se voir réduite à une passion de collectionneurs, son alliance avec la géochimie, l’archéologie, l’histoire, l’économie, la tectonique des plaques et la géologie nous offre une perspective inattendue sur la construction de l’économie moderne et sur l’ascension et la chute des empires.

  • La vie étudiante continue sur les réseaux sociaux !