La politique de recherche

La recherche à la Faculté des Sciences c'est :

  • 350 chercheurs et enseignants-chercheurs,
  • 250 personnels techniques répartis dans 12 laboratoires;
  • 270 étudiants en thèse répartis dans 4 écoles doctorales.
  • 4 grands pôles thématiques :
    - Mathématiques, informatique, télécommunications;
    - Sciences pour l'ingénieur et Physique;
    - Chimie, Biologie, géologie;
    - Biologie-santé.

Les objectifs de la politique de recherche sont donc :

Accroître la visibilité des activités de recherche
Le potentiel Recherche est important et multidisciplinaire avec des laboratoires reconnus (le plus souvent double reconnaissance Ministère et CNRS). Il est essentiel de mettre en place des actions pour accroître la visibilité de la Recherche sur les deux sites de l'UFR SFA. Ceci implique de pouvoir maintenir un potentiel humain suffisant, en enseignant-chercheurs, chercheurs et BIATOS. La restructuration en un nombre limité d'unités est en cours avec la création d'Instituts regroupant plusieurs laboratoires.

Veiller à maintenir une recherche fondamentale dynamique et innovante
Une recherche universitaire dynamique doit maintenir une recherche de nature fondamentale sur le moyen et long terme. Cela doit se faire harmonieusement avec des recherches plus proches des domaines d'application. L'équilibre recherche appliquée-recherche fondamentale doit s'adapter au secteur disciplinaire, en étant vigilant sur une dérive possible vers des recherches uniquement sur projets à cours terme. Dans la recherche d'un bon équilibre, il est indispensable de maintenir un potentiel de soutien technique à la recherche par des techniciens ou ingénieurs en nombre suffisant, et l'équité dans la distribution des ressources. La commission « recherche » est garante d'une distribution équitable des moyens.

Garantir la cohérence entre Laboratoires et la Formation (y compris les Ecoles Doctorales)
La cohérence entre l'offre de Formation et la Recherche est indispensable. Les différents Masters s'appuient systématiquement sur des laboratoires reconnus. Cette cohérence est particulièrement nécessaire avec les Ecoles Doctorales thématiques. L'attractivité des formations est une des voies essentielles permettant d'avoir un recrutement suffisant et adapté de doctorants qui sont les forces vives des laboratoires.
Pour cela, les thèses en co-tutelles sont un des moyens d'initier des collaborations bilatérales solides et pérennes dans le futur.

Jean-Michel Léger
Vice-doyen chargé de la Recherche
à la Faculté des Sciences Fondamentales et Appliquées



Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - TSA 71117 - 86073 POITIERS Cedex 9 - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50 - webmaster@univ-poitiers.fr