Microtomographie

Cette technologie est disponible au laboratoire IC2MP.

Votre contact pour ce type d’appareillage: Arnaud MAZURIER arnaud.mazurier@univ-poitiers.fr  Tel: 05 49 45 39 43

La microtomographie de rayons X est une technique numérique 3D non-invasive de visualisation et caractérisation de la structure interne des matériaux (résol. µm) se basant sur les interactions rayons X – matière.

L’acquisition des données consiste généralement en l’enregistrement à intervalle angulaire régulier d’une série de projections radiographiques numériques d’un échantillon en rotation. Ces données permettent la reconstruction mathématique d’une section et/ou d’un volume, véritables cartographies 2/3D en niveaux de gris des variations locales d’absorption du rayonnement X au sein de l’échantillon (i.e. la distribution des coefficients d’absorption linéiques, fonction de l’énergie incidente des rayons X, de la densité locale et du numéro atomique des éléments traversés).

La structure interne de l‘échantillon peut dès lors être décortiquée qualitativement (transparence, coupes virtuelles, segmentation et extraction virtuelle) et quantitativement (mesures dimensionnelles, surfaciques, volumétriques).

Les deux systèmes de l’Université de Poitiers permettent l’analyse d’échantillons de dimensions et constitutions très variés.

Système Viscom X8050-16 :

  • Tube ouvert à réflexion Viscom, micro-foyer (taille de spot jusqu’à 5 microns), 160 kV, 100 W, filament W ;
  • Détecteur numérique matriciel (Camera CCD 1004×1004, 12bits) couplé à un amplificateur de brillance 9 pouces – 3 modes d’amplification (taille du pixel : 80, 107, 147 µm) ;
  • 4 axes motorisés dont table rotative ; distance tube-détecteur de 800 mm ; étendue de mouvement vertical de 300 mm ;
  • Mode d’acquisition classique ;
  • Accepte des échantillons jusqu’à 30 cm de diamètre avec un poids maximal de 15 kg;
  • Logiciel de reconstruction : DigiCT (Digisens).

DCF 1.0DCF 1.0

 

Système EasyTom XL duo (2 sources):

  • Tube fermé à réflexion Hamamatsu, microfoyer (taille de spot jusqu’à 5 microns), 150 kV, 75W, filament W;
  • Tube ouvert à transmission Hamamatsu, nano-foyer (taille de spot jusqu’à 0,7 µm), 160 kV, 8W, filaments W et LaB6;
  • Capteur plan TFT silicium amorphe à détection indirecte avec scintillateur CsI (1920×1536 ; 16bits ; taille du pixel = 127 µm) ;
  • 6 axes motorisés dont table rotative ; distance tube-détecteur de 200 à 700 mm ; étendue de mouvement vertical de 200 mm ; table en granit ;
  • Modes d’acquisition variés : classique, stack, agrandissement virtuel de l’imageur, hélicoïdal, binning, laminographie ;
  • Accepte des échantillons jusqu’à 20 cm de diamètre avec un poids maximal de 30 kg;
  • Logiciel de reconstruction : XAct (RX solution).

EasyTom_01EasyTom_00