Master Hydrogéologie et Transferts – Hydrogeology and Associated Transfers

Objectifs :

  • Le Master Hydrogéologie et Transferts de l’Université de Poitiers a pour but de former des hydrogéologues de haut niveau, capables d’appréhender les problèmes environnementaux majeurs de gestion des ressources en eaux souterraines aussi bien sur le plan quantitatif (optimisation de l’implantation des forages, détermination des volumes prélevables) que qualitatif (qualité physico-chimique des eaux, problème de pollutions, …).
  • Ce Master fait la part belle aux travaux pratiques « grandeur nature » grâce à la proximité immédiate d’un site expérimental hydrogéologique unique en Europe, labellisé par le CNRS Service National d’Observation H+. Ce site permet de réaliser les travaux pratiques directement sur le terrain, en conditions réelles : diagraphies de forages, essais de pompage, expériences de traçage, …

Stage octobre 2016

  • La formation en première année de Master est axée sur les transferts hydriques dans les sols et les aquifères. Elle est complétée en M2 par des enseignements plus axés sur la caractérisation et la modélisation des transferts de polluants.
  • Il s’agit d’un Master pro/recherche : c’est la nature des stages effectués en fin de M1 et en fin de M2 (stages en entreprise ou bien en laboratoire de recherche) qui donneront au diplôme une tonalité plutôt « pro » ou « recherche ».
  • Une partie des enseignements est assurée en anglais. L’objectif est d’amener les étudiants à surmonter leur appréhension quant à l’utilisation de la langue anglaise grâce à un emploi régulier de celle-ci en situation de cours. De ce point de vue, c’est moins la qualité « littéraire » de l’anglais utilisé qui est visée que son efficacité communicative.
  • Environ 20% des enseignements sont assurés par des hydrogéologues professionnels (BRGM, IRSN, INRA, AE-LB, IAAT, ERM, HPC-ENVIROTEC, TERRAQUA, ENCEM, HYGEO).

Plus d’infos :

Poitiers : une ville où il fait bon étudier

  • Classement des villes où il fait bon étudier (L’Etudiant) : Poitiers à nouveau 1ère au palmarès des villes de moins de 250 000 habitants.

L’Etudiant publie la quatrième édition de son enquête sur « Les villes où il fait bon étudier ». Douze thèmes ont été choisis pour évaluer les villes concernées par l’enquête. Poitiers apparaît à la 1ère place dans le palmarès des villes de moins de 250 000 habitants au regard du logement (« coup de cœur assuré ! »), des transports, et du rayonnement international. Retrouvez l’ensemble du classement sur le site de l’Etudiant …

Pour plus de renseignements :