COVID-19 : L'IC2MP se mobilise pour produire du gel hydro-alcoolique

Après le don d’équipements, de masques, de surblouses ou de gants aux établissements hospitaliers, l’université de Poitiers et le CNRS s’attellent avec leurs partenaires à la fabrication de gels hydroalcooliques pour les soignants de ville et les aides à domicile.

Dès le début du confinement, l’université de Poitiers mobilisait ses composantes, ses laboratoires et ses partenaires pour soutenir les soignants du Centre Hospitalier Universitaire de Poitiers. Ainsi, ont été livrés au CHU de Poitiers : plus de 4200 paires de gants, 4400 masques et des appareils de mesure pour soutenir la fabrication de solution hydro-alcoolique et d’analyse biologique pour la détection du COVID-19.

Une mobilisation pour faire face à la pénurie de gel hydro-alcoolique

Les stocks en gels hydro-alcooliques se font de plus en rares. Aujourd’hui, face à cette pénurie, l’Institut de Chimie des Milieux et Matériaux de Poitiers (IC2MP), une unité mixte de recherche de l’université de Poitiers et du CNRS, s’est porté volontaire pour la fabrication de gel hydro-alcoolique à destination des soignants de ville et des aides à domicile.

Cette fabrication de gel hydro-alcoolique résulte de l’accord passé par le CNRS avec la Fédération nationale des dispositifs de ressources et d’appui à la coordination des parcours en santé1 (FACS). Les professionnels libéraux et les aides à domicile nécessitent eux aussi un besoin urgent en gants, masques et gels hydro-alcooliques.

Une production organisée autour du laboratoire de recherche IC2MP

L’université de Poitiers, avec ses nombreux laboratoires, possède le matériel et le personnel nécessaire à la production de solution hydro-alcoolique. Après une centralisation des matières premières (alcool, glycérine, eau oxygénée) présentes dans les différents laboratoires dont le laboratoire d'Écologie et Biologie des Interactions - EBI (CNRS/université de Poitiers) et l’institut Pprime (CNRS/ université de Poitiers/ ISAE-ENSMA), 400 litres de solution hydro-alcoolique ont pu être produits grâce au réacteur
chimique de l’IC2MP.

De la gestion des stocks à la production jusqu’à l’embouteillage des solutions hydro-alcooliques, des personnels techniques, ingénieurs et chercheurs volontaires ont collaboré ensemble à la fabrication du précieux désinfectant dans des conditions optimales de sécurité.

Face à l’épidémie du Covid-19, la solidarité est au coeur des établissements d’enseignement supérieur et de recherche. Dans les jours et les semaines à venir, la FACS se chargera de collecter et de piloter la distribution des solutions hydro-alcooliques aux intervenants et aux services d’aides à domicile dans « les six régions jugées prioritaires », en s’appuyant sur son réseau logistique.


(1) FACS : Créée en 2018, la FACS regroupe environ un millier de dispositifs chargés de mettre en lien les acteurs des secteurs sanitaire, médico-social et social, afin de faciliter l’organisation des parcours de santé lorsqu’ils sont complexes, et la coopération entre acteurs de santé pour la mise en oeuvre de réponses collectives adaptées aux priorités de santé dans les territoires.

Publié par Dominique Autain

Dernière mise à jour le 17 avril 2020


Recherche d'une actualité


Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - TSA 71117 - 86073 POITIERS Cedex 9 - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50 - webmaster@univ-poitiers.fr